Shiftcore, c’est reparti !

Shiftcore, c’est reparti pour une troisième édition !
Cette année le Shiftcore s’installe à Toulouse (fin août / début septembre, la date définitive sera indiquée très bientôt) pour une semaine intense de partage d’outils, de transmissions de savoirs techniques et de productions audiovisuelles, avec toujours une volonté d’autogestion et d !autoformation autour de nos cultures transpédégouines et féministes.
Nous imaginons Shiftcore comme un système en marche, une plate-forme où tu peux organiser des ateliers de partage de savoir et de connaissances.
Un espace de création, d’ouverture des possibles, de mise en commun de nos envies et imaginaires, un endroit de détournement des codes de la représentation des normes hétéropatriarcales qui nous sont imposées toute l’année, un défouloir pour cracher nos colères et réparer nos fêlures, un espace à aménager pour nos conforts émotifs...
En même temps qu’ un carrefour de retrouvailles tendres et sauvages, de rencontres sexy, moites, modernes, pailletées, d’expériences insolites, folles, inédites, infinies et au-delà...
Le Shiftcore est un évènement en non mixité transpédégouines, une parenthèse nécessaire pour donner libre cours à nos envies de création et de réappropriation des supports de diffusion.
Ici, être transpédégouine coule de source, à l’instar de l’hétéro-normativité qui règne partout ailleurs.
Shiftcore c’est un moment qui nous renforce ! qui nous glorifie, et qui nous confronte a nos contradictions aussi !
Nous nous sommes réuniEs au Tdb pour réfléchir à l’organisation de cette troisième session.
En disséquant les dernières éditions, on peaufine la prochaine...
On a repéré plusieurs types d’ateliers et de projets qui se sont déroulés en 2013 et 2014 :

=> les gros projets qui se construisent pendant la semaine de A à Z
avec souvent un montage en speed pour avoir un truc à montrer à la proj de fin de semaine.
par exemple, en 2013 : bute les flics (http://shiftcore.org/bute-les-flics)

=> les projets déjà ficelés, pour lesquels la semaine sert à la réalisation des films, clips, bandes son... La conception étant travaillée en amont du Shift.
par exemple le clip H.O.M.O. de Crète et Pâquerette (une fois n’est pas coutume, cette réalisation est visible sur une plate-forme grand public : https://www.youtube.com/watch?v=jt7... )
=> les ateliers de partages de connaissances, où il n’y a pas de contraintes de production, juste de la transmission, qui peut être rebalancée après ou pas dans les productions.
exemple atelier logiciel de son ou VJing, atelier de sous-titrage...
=>les rencontres ou discussions qui ont vocation à mettre en place des projets plus larges (création d’émissions de radio, expositions, réflexions autour de projets collectifs plus longs...)
par exemple la création d’un média non-mixte sur Strasbourg.
Les archives 2013 et 2014 sont accessibles par les liens en haut de page sur http://www.shiftcore.org !
Suite à cette petite introspection, il en ressort, pour cette prochaine session, une envie d’encourager des projets moins chronophages pour se concentrer sur la transmission de savoirs et la création d’outils d’autogestion comme squelettes de nos productions. Inventons nos outils, diffusons nos cultures et nos modes de vies !
Shiftcore c’est un temps fort d’une semaine (mais pas que !) en AUTOGESTION !
Si le projet t’intéresse mais que tu n’as pas tellement de temps ou d’énergie, tu peux juste nous filer des coups de main logistiques ponctuels.
tu peux t’ investir dans son articulation, même depuis chez toi !
Si des genTEs veulent proposer des ateliers, organiser des évènements en soutien en amont, des soirées, des concerts pendant les rencontres,
apporter et/ou prêter du matériel, faciliter les discussions, accueillir les participantEs, partager des savoirs, des outils et des techniques, expérimenter, venir avec sa folie,
n’hésitez pas à vous manifester !

Shiftcore c’est ce qu’on en fera et la participation de chacunE compte !
N’hésite pas à faire passer le message à tes contacts transpédégouines !